Santé
12 avril 2017
Éducation
12 avril 2017
 
Dans les villages de l'Est de "Al ghouta", les habitants subissent depuis plusieurs années un blocus, incluant une interruption totale d'électricité ainsi que celle d'autres services y compris la distribution l'eau, ressource la plus importante et indispensable à l'Homme. La difficulté majeure concernant l'eau est le coût exorbitant de sa distribution. En effet, les habitants, pour pouvoir disposer d'une citerne à remplir, devraient dépenser la somme de mille livres syriennes. Or, ces mêmes habitants soumis à blocus, n'ont pas d'emploi et sont donc démunis face à cette obligation.
 
Ce constat a amené l'association Al Beer Humanity France à son projet "eau et assainissement"
 
Il consiste en la mise en place d'un "kabbas" fonctionnant à l'énergie solaire (pompage solaire photovoltaïque). Ce système a permis à tout un quartier de plus de 30 familles de disposer d'eau potable en quantité suffisante, et ce sans recours à d'autres énergie, telles le gazoil, polluant mais surtout devenue rare (le prix moyen du litre avoisinait dernièrement la somme de 1500 livres syriennes).
 

Grâce à vos dons, l'installation de ce système a pu voir le jour et l'eau a pu être distribuée gratuitement (contre 200 livres syriennes le bidon auparavant). Un grand merci à tous les donateurs ! #Ensemble_Pour_Sauver